Fille et petite fille d’artistes peintres Amande Haeghen créé son atelier à Paris en avril 2018. Le besoin de fabriquer et d’être en contact avec la matière devient omniprésent et elle se lance instinctivement dans le travail de la céramique avec des compositions murales faites d’une multitude d’écailles ou de tranches, qui viennent comme une seconde peau recouvrir les murs.

Puis très vite l’objet se détache du mur pour prendre place au coeur de l’espace de vie au travers de sculptures, luminaires et meubles parcourant des matériaux comme le grès, le laiton, le verre, la porcelaine, le marbre, le bois... Avec toujours cette recherche du moment suspendu ou la lumière et l’ombre s’inventent et se déguisent.
“J’aime repousser les limites de la fragilité et mais aussi de l’aspect d’un matériau, sans artifice.

J’essaie de créer des oeuvres vecteur de légèreté et de poésie, en puisant mon inspiration dans  cette notion de contrastes, de contradictions, de faux-semblants et les illusions de matières.

C’est la recherche de ces rapports de forces qui finalement me permettent de figer ces mouvements imaginaires qui m’obsèdent quelque soit le support ou l’essence du projet d’ailleurs. “




All rights reserved   © Amande Haeghen 2020